Bonjour, monsieur le DRH....

Il était une fois... un DRH irrespectueux, virulent avec les élus SUD et qui ne salue toujours pas ses représentants...Cela s'appelle de la discrimination syndicale. Décidement Rien d'Humain !

Les WC : ultime refuge de "liberté".

Vous prendrez bien un p'tit T ? 
Le thé est familial, chaleureux, intime. Attention, il est diurétique (il donne envie d'aller faire pipi!).

17/09/2008

Grève du 17 juin : mobilisation exceptionnelle du personnel.

  

Contact : 06.14.63.65.72

 

Le 24 juin 2008

 

Communiqué de presse - syndicat SUD Autoroutes

 

Mobilisation exceptionnelle du personnel le 17 juin dernier et préavis de grève illimité aux Autoroutes Paris Rhin Rhône (groupe Eiffage), à compter du 04 juillet 2008.

 

La journée d’action du 17 juin 2008 aura vu une participation record des salariés d’Autoroutes Paris Rhin Rhône, qui ont répondu massivement à l’appel à la grève initié par SUD Autoroutes.

 

S’inscrivant dans la mobilisation nationale pour la défense des 35 heures, l’action englobait aussi la gestion dévastatrice conduite par le groupe Eiffage depuis son arrivée  chez APRR. La désorganisation totale des différentes filières d’activité ainsi que la menace sur les emplois du fait de restructurations brutales auront entraîné une réaction sans précédent de la part du personnel d’APRR, avec une participation souvent comprise entre 70% et 100% au gré des sites et des filières, parmi le personnel d’exécution.

 

Derrière les commentaires apaisants propagés depuis des mois par la Direction d’APRR, SUD constate sans surprise, mais avec satisfaction, que le discours trompeur des uns ne masque en rien le dépit des autres, l’arrivée d’Eiffage se caractérisant au bout du compte par un mouvement social d’une ampleur inédite dans toute l’histoire d’Autoroutes Paris Rhin Rhône.

 

SUD Autoroutes appelle le personnel à poursuivre la mobilisation, en enjoignant la Direction d’APRR – Eiffage à prendre en compte au plus vite les revendications exprimées par notre syndicat depuis des mois.

 

SUD condamne au passage les nombreuses entraves au droit de grève constatées le 17 juin dernier (personnel gréviste remplacé par des personnes de l’encadrement), en mettant en garde la Direction contre des dérives qui ne font qu’accroître le malaise ambiant et la colère des salariés.

 

Pour toutes ces raisons, SUD Autoroutes informe qu’un préavis de grève illimité est déposé au sein d’Autoroutes Paris Rhin Rhône, à compter du 04 juillet 2008.

 

Pour l’heure, nous attendons de la Direction un arrêt immédiat de sa gestion sociale dévastatrice, un retour au dialogue incluant toutes les instances représentatives du personnel, ainsi que des explications sur les entraves au droit de grève constatées il y a quelques jours.

 

Aux côtés d’un personnel chauffé à blanc par des conditions de travail détestables et une situation d’avenir préoccupante, SUD indique dès à présent qu’il tirera rapidement les conséquences  en cas de nouvelles dérives lors de prochaines journées d’action…

 

Tract SUD APRR suite à la négociation Salaires 2008

 
Salaires 2008 : de qui se moque-t-on ?
 
Le point d’indice augmentera de + 2,1 % en 2008
La hausse de l’inflation était de + 2,6 % en 2007
Augmentation de la productivité APRR de + 12,1 % entre 2006 et 2007
 
Extrait du journal Le Monde du 08 janvier 2008 : « Aveu d'impuissance ou lucidité ? Pour la 1ère fois depuis sa nomination au ministère de l'économie, Christine Lagarde s'est départie de son optimisme pour annoncer une hausse des prix supérieure cette année à ce qu'elle devrait être en 2007. « Nous aurons sans doute plus d'inflation en 2008 qu'on en a eu en 2007 »…
 
L’INSEE a confirmé ces derniers jours des hausses de prix en France qui avoisinent les 17 ou 18% au cours des derniers mois sur la plupart des produits de consommation courante, s’y ajoute une flambée du prix des tarifs pétroliers jamais atteinte et qui durera dans le temps…
 
2,1 % d’augmentation générale pour tous au 1er janvier 2008
(la valeur du point passe de 5,8958 à 6,0196)
+ 2 points aux Echelles 6, 7 et 8 au 1er avril 2008
+ 1 point au Echelle 9 au 1er avril 2008
+ 1 point aux Echelles 6,7,8 et 9 au 1er juillet 2008
et + 5 points d’indice (uniquement aux nouveaux embauchés) pour les pieds d’échelle 6 à IX C. Panier : + 2,5 %, + 5% par zone pour l’éloignement partie fixe.
 
SUD REFUSE DE SIGNER UN TEL ACCORD qui ne fera qu’accentuer les écarts de salaires entre hauts salaires et bas revenus, et dans le contexte actuel en France, il semble inconvenant de devoir se contenter d’une hausse du point d’indice (la seule véritable hausse de salaire) qui fera remarquer à chaque salarié l’écart imposant entre ces + 2,1% et une inflation 2008 qui devrait être supérieure à + 2,60 %. Les 2 ou 3 points d’indice n’y change rien, certains jouent de la calculette pour vous faire croire que l’ensemble correspond à une hausse de + 3,30 %, s’ils sont si surs d’eux, pourquoi n’ont-ils pas demandés et obtenus directement + 3,3 % de hausse sur le point d’indice ?!! 
Remarque importante : L’augmentation n’aura pas pris en compte le fait que la productivité au sein d’APRR a augmenté de 12,1 % entre 2006 et 2007 avec moins de personnel (2006 : 3071 salariés // 2007 : 2959 salariés).
CFDT, CFTC, CGC, FAT, CNSF et FO ont tranché pour vous : la plupart ont débuté ces négociations en exigeant + 6% de hausse des salaires, ils obtiennent le tiers seulement de leurs revendications et ils signent ! A chacun de juger…

Résultat NAO 2008

NEGOCIATION SALAIRES 2008
 
Tranches d’éloignement (augmentation 5 %) :
de 2 à 5 km             : + 0,19 €
de 6 à 10 km           : + 0,34 €
de 11 à 15 km         : + 0,48 €
de 16 à 20 km         : + 0,60 €
 supérieur à 20 km   : + 0,72 €

Rajout de 5 points aux pieds d’Echelle de 6 à 9 C à compter du 2 juillet 2008.

Echelle 6
222 pts passe à 227 points
Echelle 7 231 pts passe à 236 points
Echelle 8 240 pts passe à 245 points
Etc… jusqu’à échelle 9C
Attention
 : Effet d’annonce car cette mesure ne concerne que les nouveaux embauchés. Vue les perspectives d’embauche au sein d’APRR, chacun aura compris que cette mesure coûtera 0,00 € à APRR

2,1 % d’augmentation générale pour tous au 1er janvier 2008
(valeur du point passerait de 5,8958 à 6,0196)
+ 2 points aux Echelles 6, 7 et 8 au 1er avril 2008
+ 1 point au Echelle 9 au 1er avril 2008
+ 1 point aux Echelles 6,7,8 et 9 au 1er juillet 2008
 
eek et CGT non signataire.
 

 Au regard de la demande insistante de eek non prise en compte sur l’uniformisation de l’augmentation des salaires en 2008 (même nombre de points d’indice pour tous) voir un effort substantiel dans ce sens pour les échelles de 6 à 9C en nombre de points d’indice au delà des 2 à 3 points et Après consultation eek est NON SIGNATAIRE de cet accord salariale 2008.
 
 

Communiqué de presse SUD APRR-AREA suite aux déclarations de J f R

Contact : 06.14.63.65.72
 
 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

syndicat SUD  APRR - AREA

 
eek est consterné par la déclaration de l’ex-PDG redevenu PDG d’Autoroutes Paris Rhin Rhône, M. ROVERATO, qui affirme dans un communiqué à l’AFP le 29 février 2008 que « les 8 syndicats sont d’accord sur les réorganisations et l’automatisation menée par la Direction au sein d’APRR ». eek a toujours été et reste à la pointe de la contestation des restructurations, réorganisations et l’automatisation des péages pilotées par nos nouveaux dirigeants, le climat social déplorable jamais atteint à Autoroutes Paris Rhin Rhône confirme la consternation générale des salariés :
 
eek condamne les licenciements et démissions en cascade depuis l’arrivée du tandem Eiffage - Macquarie à la tête d’APRR (baisse des effectifs flagrante)
SUD s’étonne, dans l’actualité européenne des derniers jours, du choix étrange de la Bourse Luxembourgeoise par APRR pour uneémission d'obligations d’un montant maximal de 6 Milliards d'€ (orchestrée par la banque DEXIA – Luxembourg), afin de circonvenir une dette de la branche Concessions établie à plus de 11 milliards
eek condamne le licenciement sans ménagement des 300 salariés précaires (CDD et intérimaires) d’Autoroutes Paris Rhin Rhône è 46 CDD (défendus par SUD) ont d’ores et déjà obtenu gain de cause devant les Tribunaux pour un montant de 1 070 000€ avec d’autres procédures en cours…
eek condamne le versement de la prime de « démission » (limogeage ?)de Monsieur Benoît HEITZ pour un montant de 1 900 000,00 €
eek condamne l’attribution des 195 000 actions gratuites (officielles) à Monsieur ROVERATO en complément de sa rémunération annuelle de 1 800 000,00 €
eek condamne la rémunération de Monsieur NOURRY (Directeur Général Délégué d’APRR) de 19 000,00 €/ mois à laquelle vient se rajouter 200 000,00 € de prime pour 2007, ce qui tranche jalousement avec les négociations salariales actuelles chez APRR où la Direction ne propose pour l’heure que + 2,1% au titre de l’année 2008 accompagnée de quelques mesures catégorielles…
eek condamne le manque de transparence dans la gestion sociale au sein d’APRR ainsi que dans le dossier préoccupant du Télé péage EUROPEEN mettant en péril l’avenir de plus de 800 salariés d’ici à 2012
eek condamne les spéculations perpétuelles autour de la Société APRR mettant en péril l’avenir de ses salariés (4500 salariés fin 2005, 4200 fin 2007) et du groupe EIFFAGE (plus de 63 000 salariés) avec un dossier Sacyr qui ne trouve pas d’issue.
eek condamne le manque de transparence sur l'externalisation des processus métiers, pour proposer la dématérialisation de factures à ses clients grands comptes à Clear' Invoice de Accelya mettant en péril les emplois internes…
eek condamne l’actionnariat EIFFAGE imposé aux salariés qui a vu la Participation versée en 2007 fondre de moitié en moins d’un an
eek condamne les pressions sur le personnel : mobilité, Polyvalence, flexibilité…
eek condamne les pertes liées à la fraude des clients pour un montant estimé de 4,5 millions d’€ en 2006 (chiffre officiel Direction) suite à la montée en puissance de l’automatisation, un montant qui représente l’équivalent de 200 emplois à temps plein.
 
Le 03 mars 2008

Ces quelques exemples démontrant que eek Autoroutes n’avalise aucunement la gestion sociale conduite par EIFFAGE au sein d’APRR depuis deux ans.

NAO : 3ème réunion

NEGOCIATION SALAIRES 2008
 
Proposition ultime de la direction qui sera soumis à signature le mercredi 5 mars 2008.
 2,1 % d’augmentation générale pour tous au 1er janvier 2008(valeur du point passerait de 5,8958 à 6,0196)
 + 2 points aux Echelles 6, 7 et 8 au 1er avril 2008
 + 1 point pour l' Echelle 9 au 1er avril 2008
 + 1 point aux Echelles 6,7,8 et 9 au 1er juillet 2008

Maintient la proposition :
+ 5 points d’indice pour les exécutions et Maîtrises sur la nouvelle grille APRR Pied d’Echelle de 6 à IX C soit :

Echelle 6   222 pts passe à 227 points
Echelle 7 231 pts passe à 236 points
Echelle 8 240 pts passe à 245 points
Etc… jusqu’à échelle 9C
 
Attention : Effet d’annonce car cette mesure ne concerne que les nouveaux embauchés. Vue les perspectives d’embauche au sein d’APRR, chacun aura compris que cette mesure coûtera 0,00 € à APRR
 
Panier + 2,5 %
Tranches d’éloignement (augmentation 4 %) :
             de 2 à 5 km          : + 0,18 €
         de 6 à 10 km        : + 0,31 €
        de 11 à 15 km       : + 0,45 €
         de 16 à 20 km       : + 0,56 €
         supérieur à 20 km  : + 0,68 €
 
La Direction propose d’intégrer les 2 points travailleurs manuels (pour ceux qui la touchent qui est issu d’une lettre circulaire Stoléru de 1985) dans le salaire de base mais suppression aux nouveaux embauchés pour ainsi réduire le tassement des nouveaux embauchés.
 
Pour eek , on est extrêmement loin de notre demande formulée par écrit à savoir l’attribution uniforme de points d’indice pour ainsi ne pas continuer à favoriser les hauts revenus… Quant à l’intégration de la prime travailleur manuel (2 points) dans le salaire de base, eek est plutôt contre du fait de la suppression d’un acquis pour les nouveaux embauchés, eek est contre toutes les formes d’iniquité entre les salariés, d’autant pourquoi cette prime et pas les primes d’accords d’entreprise pour d’autre catégories de salariés…
Quant à la mesure des 5 points d’indice aux pieds d’Echelle, la Direction ne prend aucun risque puisque l’on va vers un nombre d’embauches extrêmement limités voir nul dans les années à venir…
 eek maintient sa demande pour cette année : augmentation uniforme pour tous. 

 

NAO 2008

2ème réunion Négociation Annuelle Obligatoire (Salaires)
 
En Préambule :
 
Application des accords d’entreprise
La Direction souhaite revenir sur un sujet redondant sur l’application des accords d’entreprise au sein d’APRR. La Direction demande ce jour que chaque organisation syndicale fasse un état récapitulatif des accords d’entreprise sujet à problème d’interprétation dans les régions ou en central par écrit dans un délai de 3 semaines puis une rencontre DSC / direction APRR aura lieu sur le sujet.
Monétisation des jours R.T.T.
La Direction informe qu’après réflexion, elle ne souhaite pas avancer sur ce sujet. C’est tout ou rien.
Déblocage de la participation
La Direction indique qu’elle n’est pas pour une négociation à ce sujet du fait de l’actionnariat salarié et de la conjoncture actuelle. Il va sans doute y avoir la sortie de Sacyr.
Proposition d’abonnement Téléphone portable à titre personnel à prix préférentiel
Opérateur CORIOLIS (pas de gestion ni par APRR/ni par AREA :
Tarif abonnement mensuel                       4,79 € TTC
Coût de la communication à la minute       0,057 € vers fixe et mobile dès la première seconde
SMS                                                      0,15 € / SMS
Téléphone                                            1 € à 280 € selon la qualité du téléphone
Il y a un engagement de 2 ans obligatoire
2 abonnements maximum par famille
La diffusion se fera de façon externe, les plates-formes seront les Comités d’Etablissement
Uniformisation des frais de déplacement entre APRR et AREA
Cadre et non cadreèMise en place au 1er avril 2008 

 

NEGOCIATION SALAIRES 2008
 
La Direction fait la proposition suivante :
1ère proposition :
 + 5 points d’indice pour les exécutions et maîtrises sur la nouvelle grille Aprr pied d’échelle de 6 à 9 C soit :
Echelle 6 222 pts passe à 227 points
Echelle 7 231 pts passé à 236 points
Echelle 8 240 pts passé à 245 points etc…
Attention :  Effet d’annonce car cette mesure ne concerne que les nouveaux embauchés. Vu les perspectives d’embauche au sein d’ APRR, chacun aura compris que cette mesure coûtera 0,00 € à APRR.
 
2ème proposition :
Augmentation de la valeur du point au 1er janvier 2008 de 1,9 % et 1 point supplémentaire au 1er juillet 2008 pour les exécutions et maîtrises.
Panier constante à 0,24 € soit + 2,05 %
Eloignement partie fixe + 3,5 % pour chacune des zones.
 
La valeur du point d’indice passerait donc de 5,8958 à 6,0078
 
eek demande une équité complète sur l’augmentation du pouvoir d’achat = augmentation uniforme. eek ne veut pas entendre parler d’une augmentation en % qui profite comme chaque année aux plus gros revenus. eek demande une augmentation sous forme de point d’indice uniforme pour tous.

 

On remarque que pour une rémunération d’un cadre à 5 000 €/mois, il a bénéficié d’une augmentation cumulée sur 9 ans de 755,63 €/mois (entre 1998 et 2007), alors que pour une rémunération de 1 300 €/mois (et ils sont nombreux chez APRR) il aura bénéficié d’une augmentation cumulée sur la même période de 196,46 €. 

 eek dit stop pour cette année : augmentation uniforme pour tous.

 
 
Calendrier des prochaines réunions :
       3 mars 2008 3ème réunion négociation NAO (Salaires)
       3 mars 2008 commission de suivi GPEC
      20 mars 2008 réunion CCE
      02 avril 2008 négociation PEAGE
      21 avril 2008 négociation PEAGE
 
 

Arrêtons de subir : réagissons ensemble.

 Licenciements en cascade dans la discrétion
     Plus de 40 sur la seule DG en 2007 (seul SUD a réagi)
  Les anciens CDD «virés » = 300 salariés APRR concernés : SUD défend de nombreux dossiers devant les juridictions prud’homales dont 46 CDD ont eu définitivement gains de cause pour un montant global de plus de 1 070 000,00 € et ce n’est, hélas, pas fini…
  Des   démissions, des mutations en cascade plus suspecte que choisies
 
 Harcèlement Moral sous toutes ses formes dans tous les secteurs d’activité d’Autoroutes Paris Rhin Rhône
 
  Regroupements-Synergie : Régions – Districts – Services
 
Seul objectif recherché par la Direction étant une baisse significative de la masse salariale ayant de fortes conséquences sur l’emploi
 
 Mise en place des nouvelles classifications
Un outil pro-Direction mis en place de façon unilatérale qui aura des répercutions sur l’avenir de l’ensemble des salariés. Le dé tricotage des accords d’entreprise, des acquis sociaux s’amplifie…
 
 Les Emplois chez APRR = Disparition
La réorganisation d’Autoroutes Paris Rhin Rhône a, a eu et aura de très fortes conséquences négatives sur les conditions de travail et l’emploi. La situation au péage en est l’illustration la plus visible actuellement. On vide les péages de toute présence humaine, quitte à faire ressembler les péages d’autoroutes automatiques à de vrai gruyère où la fraude devient « monnaie courante » côté usager (4,5 millions d’€ de perte en 2006 officiellement annoncé par la Direction, ce qui représente la rémunération de plus de 200 emplois équivalent temps plein sur 1 an). Et malgré tout l’automatisation en 2008 va encore s’amplifier…
 
 
Arrêtons de subir... REAGISSONS TOUS ENSEMBLE...
Signez la pétition sur BLOG SUD : http://sudautoroutes.over-blog.com/
Contre le licenciement de Valère LELIEVRE Délégué Syndical SUD Sanef

ACCORDS ENTREPRISE

Vous y trouverez également la liste complète 1981 à 2016 ainsi que la convention collective 1979.

LES PLUS LUS

LA BLOGOLISTE

Météo Saint-Apollinaire