Vos fiches de paie de décembre sont fausses !

Les entreprises n’ont pas pu tenir compte de la hausse de l’imposition des mutuelles sur les fiches de paie de décembre, car la loi n’avait pas été promulguée. Quinze millions de salariés sont concernés !

 

En effet tous les contrats collectifs sont désormais soumis à imposition.

Le cumul du salaire imposable figurant sur les feuilles de paie de décembre est faux. En effet, la mesure du budget 2014 prévoyant d’imposer la part patronale de la cotisation pour la complémentaire santé (avantage en nature, selon Bercy) n’a pas pu être intégrée sur le mois de décembre.

 

Pourquoi cette erreur ?

 

La mesure concerne les revenus de l’année 2013 mais la loi a été promulguée trop tardivement (le 30.12.2013) pour être intégrée par les entreprises. Désormais, selon le texte, la part patronale qui finance la mutuelle doit apparaître dans le revenu imposable des salariés. Elle doit faire rentrer près de 1 milliard dans les caisses de l’Etat..

 

Salariés vous devrez redoubler d’attention lors de vos déclarations, surtout ceux utilisant le cumul des revenus inscrit sur la fiche de paie de décembre pour déclarer vos impôts. De surcroît, le montant sur les déclarations pré-remplies sera supérieur à celui inscrit sur les fiches de paie de décembre.

Le gouvernement a décidé d’accorder 12 jours supplémentaires aux employeurs, soit jusqu’au 12 février 2014, pour accomplir la DADS (déclaration annuelle de données sociales).

 

Vous devrez donc payer plus d'impôts que ce que vous pensiez.

 

Exemple si votre patron paye 60 € pour votre complémentaire santé et bien on var rajouter à votre cumul net annuel imposable 60 € x 12 soit : 720 €. Ca n’est pas rien, car ça peut changer votre seuil d’imposition. Cette loi est rétroactive !

Donc hausse d’impôts. C’est clairement du pouvoir d’achat en moins.

Et oui, il faut bien payer les parties de jambes en l’air de notre moi Président, je… Et la conférence de presse de cet après-midi n’y changera rien ; de toute façon nous à cette heure la on bosse (pour payer les impôts) !

 

Et vous quelle est votre réaction sur ce texte de loi ?

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Calendrier social 2024

 

Réunions

 

21 mai : Fin de carrière

05 juin : Intéressement

26 juin : Examen des comptes CSE-C

Réunion ordinaire CSE-C

04 juillet : Négociation "Mobilité géographique temporaire en districts"

L'Union syndicale des SUD Autoroutes