Suicide d'un patrouilleur qui accuse la SAPN

« Une politique de « dégraissage » des effectifs à moindre »


Les ennuis avec la société d’autoroutes ont commencé début 2012 pour le père de famille. Après 28 années de service, il a été mis à la porte, ainsi qu’un autre de ses collègues, pour « cause réelle et sérieuse ». « Il a reçu ce courrier quelques jours après l’entretien préalable, qui ressemblait plus à un interrogatoire qu’à autre chose », confie Christian Auffret, qui l’a accompagné à ce rendez-vous en tant que syndicaliste. La SAPN a décidé de licencier ces deux employés suite à la vacation de nuit du 17 au 18 décembre 2011 effectuée au centre de Saint-Aubin-sur-Gaillon. Ce soir-là, la victime et son collègue, seuls en poste dans le centre eurois, avaient décidé « de se faire tous les deux un petit repas de Noël, comme il est d’usage que cela se fasse et comme cela est autorisé dans l’entreprise ».

 

Voir l'article en entier sur PARIS NORMANDIE

Écrire commentaire

Commentaires : 0

ACCORDS ENTREPRISE

Vous y trouverez également la liste complète 1981 à 2016 ainsi que la convention collective 1979.

LES PLUS LUS

LA BLOGOLISTE

Météo Saint-Apollinaire